Tombeau d'Alexandre (Le)

58 min - - 1993
Réalisateur :  Chris Marker
Pays :   France
Langue :  Français, Russe, Anglais
Date de sortie :  1993
Sociétés de production :  Channel 4, Epidem OY (Finlande), Les Films de l'Astrophore, Michael Kustow productions
Durée :  0 h 58 min
Mots-clés : Portrait / Russie / Cinéma

Résumé

Une autre acception du mot « tombeau » est celle d’une oeuvre poétique composée en l’honneur d’un disparu. Ce disparu-là est le cinéaste russe Alexandre Ivanovitch Medvedkine. Lequel, au fil des ans, reprochait affectueusement à son homologue et ami Chris Marker de ne jamais lui écrire. En deux parties (« Le Royaume des ombres » ; « Les Ombres du royaume ») et cinq lettres envoyées à titre posthume, Marker rattrape le temps perdu.

Une journée d'Andrei Arsenevitch

56 min - - 1999
Réalisateur :  Chris Marker
Pays :   France
Date de sortie :  1999
Sociétés de production :  AMIP - Audiovisuel Multimedia International Production, INA - Institut National de l'Audiovisuel, Arkeion films, La Sept ARTE
Durée :  0 h 56 min
Mots-clés : Portrait / Histoire / Famille / Cinéma / Tarkovski (Andreï)

Résumé

1987 : la famille d’Andreï Tarkovski, retenue depuis cinq ans en URSS par les autorités, obtient une autorisation de sortie pour rejoindre le réalisateur exilé, gravement malade, proche de la fin. Chris Marker entrelace cette scène éprouvante pour nous d’images plus anciennes du cinéaste au travail et d’extraits de ses films. Un portrait cubiste remarquable, avec des mises en parallèle toujours pertinentes.
Lors d’une séance de spiritisme, l’esprit de Boris Pasternak lui avait annoncé qu’il ne ferait que sept films, « mais des bons ! ». Tarkovski s’est conformé à cette prédiction. Dans ce documentaire en forme de mosaïque tragique, on le voit régler, durant une journée entière, le dernier plan du Sacrifice, filmer méticuleusement des icônes ou des peintures, visionner le montage de son dernier opus dans la chambre où il agonise lentement, avec toujours la même gaieté, la même énergie déterminée. Harassé, harcelé par le comité de censure de son pays, Tarkovski n’aura eu de cesse d’explorer, à sa façon intransigeante et altière, des thèmes tels que Dieu, les quatre éléments, la nature, l’art et l’homme.

Jetée (La)

28 min - - 1962
Réalisateur :  Chris Marker
Acteurs :  Hélène Châtelain, Davos Hanich, Jacques Ledoux, André Heinrich, Ligia Branice, Jean Négroni (voix)
Certification:  1963 : Prix Jean Vigo - Paris (France) / 1963 : Trieste Science+Fiction Festival - Trieste (Italie) - Grand Prix / 1963 : International Filmfestival Mannheim-Heidelberg - Mannheim (Allemagne) - Ducat d'or
Langue :  Français
Date de sortie :  1962
Sociétés de production :  Argos Films
Durée :  0 h 28 min
Mots-clés : Science-fiction / Temps / Nucléaire / Conflit

Résumé

Sur la jetée d’Orly, un enfant est frappé par le visage d’une femme qui regarde mourir un homme. Plus tard, après la troisième guerre mondiale qui a détruit Paris, les survivants se terrent dans les souterrains de Chaillot où des techniciens expérimentent le voyage dans le Temps. Car c’est par le Temps que passera le seul moyen de survivre dans ce nouveau monde. Seuls l’avenir et le passé peuvent sauver le présent.

Ce film fait partie du double DVD La Jetée/Sans Soleil

Fond de l'air est rouge (Le)

180' min - - 1977
Réalisateur :  Chris Marker
Pays :   France
Date de sortie :  1977
Sociétés de production :  Iskra
Durée :  3 h 00 min
Mots-clés : Société, Histoire, Conflit, Politique

Résumé

« On a tendance à croire que la troisième guerre mondiale commencera avec le lancement d’un missile nucléaire. Je pense plutôt qu’elle s’achèvera ainsi. D’ici là continueront de se développer les figures d’un jeu compliqué dont le décryptage risque de donner du boulot aux historiens de l’avenir, s’il en reste. C’est un jeu bizarre dont les règles changent au fur et à mesure de la partie, où la rivalité des super-puissances se métamorphose aussi bien en Sainte-Alliance des riches contre les pauvres qu’en guerre d’élimination sélective des avant-gardes révolutionnaires là où l’usage des bombes mettait en danger les sources de matières premières, qu’en manipulation de ces avant-gardes elles-mêmes pour des buts qui ne sont pas les leurs. Au cours des dix dernières années, un certain nombre d’hommes et de forces (quelquefois plus instinctives qu’organisées) ont tenté de jouer pour leur compte – fut-ce en renversant les pièces. Tous ont échoué sur les terrains qu’ils avaient choisis. C’est quand même leur passage qui a le plus profondément transformé les données politiques de notre temps. Ce film ne prétend qu’à mettre en évidence quelques étapes de cette transformation. » Chris Marker

Réalisée en 1977, remontée en 1998, cette saga de la gauche vue par Chris Marker résonne dans les décennies qui suivent mai 68. Les années Mitterrand, les années sida… L’actualité d’une œuvre aujourd’hui encore mise en jeu. En trois heures et deux volets, Chris Marker retrace dix années d’histoire de la gauche, des révoltes aux exercices de l’État. Un magistral montage d’archives qui utilise les images de témoins « dont le travail s’oppose sans cesse à celui des pouvoirs, qui nous voudraient sans mémoire ». Cette mémoire est celle des utopies et de leur fin, de la fin de siècle des idéologies. La chronique lyrique et mélancolique d’un échec qui pèse sur le monde contemporain. Le fond de l’air est grave, comme le dit aujourd’hui Marker.
(Annick Peigné-Giuly, Présidente de Documentaire sur grand écran)

AK

71 min - - 1985
Réalisateur :  Chris Marker
Pays :   Japon,   France
Date de sortie :  1985
Sociétés de production :  Greenwich Film Productions, Herald Ace
Durée :  1 h 11 min
Mots-clés : Portrait / Kurosawa (Akira) / Cinéma / Japon

Résumé

En 1984, Akira Kurosawa a investi les pentes du Mont Fuji pour tourner Ran, transposition dans le moyen âge japonais du King Lear de Shakespeare. Chris Marker l’a suivi pour en tirer AK, entre journal de tournage et portrait. Posant un regard humble mais distancié sur les méthodes de celui qu’il compte parmi les plus grands cinéastes alors vivants, il en révèle la péremptoire maîtrise.

Sans soleil

100 min - - 1983
Réalisateur :  Chris Marker
Acteurs :  Florence Delay (voix)
Pays :   France
Date de sortie :  1983
Sociétés de production :  Argos Films
Durée :  1 h 40 min
Mots-clés : Société / Mémoire / Histoire

Résumé

Des lettres d’un caméraman free-lance, Sandor Krasna, sont lues par une femme inconnue. Parcourant le monde, il demeure attiré par deux « pôles extrêmes de la survie », le Japon et l’Afrique, plus particulièrement la Guinée Bissau et les îles du Cap Vert. Le cameraman s’interroge sur la représentation du monde dont il est en permanence l’artisan, et le rôle de la mémoire qu’il contribue à forger.

Ce film fait partie du double DVD La Jetée/Sans Soleil.

Souvenir d'un avenir (Le)

42 min - - 2001
Réalisateur :  Chris Marker, Yannick Bellon
Pays :   France
Langue :  français
Date de sortie :  2001
Sociétés de production :  Les Films de l'Equinoxe
Durée :  0 h 42 min
Mots-clés : Photographie / Denise Bellon / Portrait

Résumé

Yannick Bellon, réalisatrice et fille aînée de la photographe Denise Bellon, décide en 1990, de réaliser un film autour de l’œuvre de sa mère. Après la disparition de Claude Roy (époux de Loleh, la fille cadette de Denise) qui devait écrire le texte, Yannock reprend le projet et réécrit le film avec Chris Marker. Les photos de Denise Bellon, prises entre les deux guerres, évoquent des sensations, des atmosphères, des gestes, une joie de vivre, un mode d’être appartenant à un monde disparu.

À bientôt, j'espère

44 min - - 1968
Réalisateur :  Chris Marker, Mario Marret
Pays :   France
Langue :  français
Date de sortie :  1968
Sociétés de production :  Slon, Iskra
Durée :  0 h 44 min
Mots-clés : Grève / Classe ouvrière / Lutte

Résumé

En mars 1967 à Besançon, une grève éclate aux établissements Rhodiaceta qui font partie d’une chaîne d’usines de textiles dépendant du trust Rhône-Poulenc. Cette grève a pris un aspect inhabituel par son refus de dissocier le plan culturel du plan social. Les revendications mises en avant ne concernaient plus seulement les salaires ou la sécurité de l’emploi, mais le mode de vie que la société imposait, impose à la classe ouvrière.

Ce DVD fait partie du coffret Les groupes Medvedkine :
Besançon
A bientôt, j’espère, 1967-68
La charnière, 1968
Classe de lutte, 1968
Rhodia 4/8, 1969
Nouvelle Société 5, « Kelton », 1969
Nouvelle Société 6, « Biscuiterie Buhler », 1969
Nouvelle Société 7, « Augé découpage », 1970
Lettre à mon ami Pol Cèbe, 1971
Le traîneau-échelle, 1971

Sochaux
Sochaux, 11 juin 1968, 1970
Les trois-quarts de la vie, 1971
Week-end à Sochaux, 1971-1972
Avec le sang des autres, 1974
Septembre chilien, 1973

2084

10 min - - 1984
Réalisateur :  Chris Marker
Pays :   France
Langue :  français
Date de sortie :  1984
Sociétés de production :  CFDT, Les Films de la Lanterne
Durée :  0 h 10 min
Mots-clés : Histoire / Syndicat / France

Résumé

Pour le centenaire de la loi de 1884, qu’on accorde à prendre pour point de départ du mouvement syndical, la CFDT a confié à Chris Marker la réalisation d’un film consacré à cent ans de syndicalisme en France.

Chris Marker projette la question dans l’avenir et imagine un journal télévisé de 2084 pour l’anniversaire du deuxième centenaire et trois scénarios possibles : l’hypothèse grise, celle de la « crise », « une société peureuse qui ronronne et se donne de fausses sécurités dans l’espoir d’un équilibre toujours remis en question »; l’hypothèse noire, « un monde où la technique a pris la place des idéologies », l’hypothèse bleue, enfin, celle du rêve et de l’imagination.

On vous parle du Chili : ce que disait Allende

16 min - - 1973
Réalisateur :  Chris Marker, Miguel Littin
Pays :   France
Date de sortie :  1973
Sociétés de production :  Slon / Iskra
Durée :  0 h 16 min

Résumé

En 1971, le cinéaste chilien Miguel Littin a fait un film autour d’une conversation entre Régis Debray et le Président Allende : Companero Presidente. Le film On vous parle du Chili regroupe des passages de cette conversation qui peuvent aider à comprendre le projet politique d’Allende, ainsi que les forces auxquelles il s’est heurté.