Site Loader
Titre
Arbre d'en face (L')
Titre original
Arbre d'en face (L')
Réalisateur
Pierre Toussaint
Production
Bix Films, Alsace 20, Vosges Télévision, Les Films Terre Africaine
Date de sortie
2013
Pays
Cameroun,  France
Durée
1 h 09 min
Langues
français
Genres
Résumé
Au Burkina Faso, L'ARBRE D'EN FACE est un centre construit autour d'un large acacia, qui accueille des enfants orphelins ou abandonnés. il leur apporte gîte, couvert et éducation tout en recherchant un éventuel membre de la famille prêt à prendre l'enfant en charge. Lorsque cette perpective se dessine, son directeur Barnabé Fischer et les responsables éducatifs et sociaux s'interrogent sur l'avenir des enfants. Vaut-il mieux placer l'enfant auprès de son nouveau tuteur, qui risque de ne pouvoir lui offrir toutes les conditions matérielles et éducatives propices à son épanouissement, ou faut-il garder l'enfant au centre au risque de lui faire perdre ses racines ? Durant trois années, le réalisateur a suivi les trois plus anciennes pensionnaires du centre, Salimata, et ses deux cousines Oumou et Binta, entre un séjour auprès d'une mère remariée en pleine brousse, des déménagements chez un oncle, des retours au centre où la vie est immanquablement chamboulée, entre appréhension, tristesse et espoir...
Slogan
Psychologie / Burkina Faso / Adoption / Enfance
IMDb Id

Au Burkina Faso, L’ARBRE D’EN FACE est un centre construit autour d’un large acacia, qui accueille des enfants orphelins ou abandonnés. il leur apporte gîte, couvert et éducation tout en recherchant un éventuel membre de la famille prêt à prendre l’enfant en charge.

Lorsque cette perpective se dessine, son directeur Barnabé Fischer et les responsables éducatifs et sociaux s’interrogent sur l’avenir des enfants. Vaut-il mieux placer l’enfant auprès de son nouveau tuteur, qui risque de ne pouvoir lui offrir toutes les conditions matérielles et éducatives propices à son épanouissement, ou faut-il garder l’enfant au centre au risque de lui faire perdre ses racines ?

Durant trois années, le réalisateur a suivi les trois plus anciennes pensionnaires du centre, Salimata, et ses deux cousines Oumou et Binta, entre un séjour auprès d’une mère remariée en pleine brousse, des déménagements chez un oncle, des retours au centre où la vie est immanquablement chamboulée, entre appréhension, tristesse et espoir…

Horaires d’ouverture

lundi : 14h – 18h
mardi : 14h – 18h
mercredi : 14h – 18h
jeudi : 14h – 18h
vendredi : 14h – 18h

Contact

Vidéo Les Beaux Jours
Maison de l’image

31 Rue Kageneck
67000 Strasbourg

03 88 23 86 50
vlbj@videolesbeauxjours.org