Projection précédée d’une discussion

Dans le prolongement des films documentaires qui constituent le cœur de notre programmation, il s’agit de proposer une réflexion autour d’oeuvres marquantes qui ont jalonné l’histoire du cinéma, afin d’approcher les bases de ce « cinéma du réel », ses formes, la question du « point de vue documenté » (Jean Vigo)… Ces rencontres se feront régulièrement à partir de janvier 2018 à raison d’une
séance mensuelle.

Premier exemple, le film de Luis Bunuel, Terre sans pain (las Hurdes), 1932, 32’ : censuré et oublié, puis restauré et réhabilité, un voyage dantesque dans la région des Hurdes,  dont Bunuel voulait dénoncer la misère sociale dans ce qu’il a appelé un « essai cinématographique de géographie humaine ». La conception de ce film fabriqué comme une fiction pose des questions de fond sur l’éthique du documentaire qu’il s’agira de mettre en discussion.