Site Loader
Marchedelartsouslocuppation-vassilisilovic-lelieudocumentaire-strasbourg-alsace-musee-mamcs

“Le marché de l’art sous l’Occupation” de Vassili Silovic

Le marché de l’art sous l’Occupation
Vassili Silovic | 2021 | 54’ | ELDA Productions, Arte France

Sous l’Occupation, le marché de l’art en France a été incroyablement florissant. Près de 100 000 œuvres d’arts et objets culturels auraient été transférés de France en Allemagne entre 1940 et 1944. Quelles pratiques et quels réseaux les acteurs du marché de l’art ont-ils mis en place pendant ces quatre années ? Qui sont-ils ?
Le film propose une enquête historique sur le gigantesque transfert d’œuvres d’art organisé depuis Paris. Une enquête inédite, fruit de sept ans de travail de l’historienne de l’art Emmanuelle Polack, où se croisent galeristes, collectionneurs, marchands, dignitaires nazis, commissaires-priseurs, conservateurs ou simples intermédiaires sur fond de lois d’occupation antisémites confortées par la législation anti-juive mise en place par Vichy. Un angle mort de la mémoire collective qui fait écho au débat actuel consacré aux restitutions.

— Filmer les arts

Une projection présentée dans le cadre de l’exposition Passé, présent, avenir d’œuvres récupérées en Allemagne en 1945. Les MNR des Musées de Strasbourg à la Galerie Heitz, palais Rohan, du 22 octobre 2022 au 15 mai 2023).

À voir aussi dans l’exposition un long extrait du film de Brigitte Chevet, L’espionne aux tableaux, Rose Valland face au pillage nazi, que nous avions programmé en avril dernier (film visible dans notre vidéothèque).

Programme

Le marché de l’art sous l’Occupation de Vassili Silovic

Le marché de l’art sous l’Occupation - Vassili Silovic | 2021 | 54’ | ELDA Productions, Arte France
Sous l'Occupation, le marché de l'art en France a été incroyablement florissant. Près de 100 000 œuvres d’arts et objets culturels auraient été transférés de France en Allemagne entre 1940 et 1944. Quelles pratiques et quels réseaux les acteurs du marché de l’art ont-ils mis en place pendant ces quatre années ? Qui sont-ils ? Le film propose une enquête historique sur le gigantesque transfert d’œuvres d’art organisé depuis Paris. Une enquête inédite, fruit de sept ans de travail de l’historienne de l'art Emmanuelle Polack, où se croisent galeristes, collectionneurs, marchands, dignitaires nazis, commissaires-priseurs, conservateurs ou simples intermédiaires sur fond de lois d’occupation antisémites confortées par la législation anti-juive mise en place par Vichy. Un angle mort de la mémoire collective qui fait écho au débat actuel consacré aux restitutions.
— Filmer les arts Une projection présentée dans le cadre de l’exposition Passé, présent, avenir d’œuvres récupérées en Allemagne en 1945. Les MNR des Musées de Strasbourg à la Galerie Heitz, palais Rohan, du 22 octobre 2022 au 15 mai 2023). À voir aussi dans l’exposition un long extrait du film de Brigitte Chevet, L’espionne aux tableaux, Rose Valland face au pillage nazi, que nous avions programmé en avril dernier (film visible dans notre vidéothèque).