Site Loader
  Français
Titre
Natzwiller-Struthof, Souvenir français
Réalisateur
Robin Hunzinger
Auteur
Durée
0 h 52 min
Date de sortie
2004
Genres
Résumé
Le camp de Natzwiller-Struthof est implanté en Alsace par le pouvoir nazi en 1941. Ce camp est conçu pour recevoir 1500 détenus et contient une chambre à gaz. Plus de 45 000 personnes y sont "immatriculées" entre 1941 et 1944. 25 000 sont mortes. Le Struthof, seul camp de concentration en France, est un lieu trauma, un lieu de mort, un lieu où "ça" est arrivé. À partir de la découverte d'une série de photos où le Préfet du Bas-Rhin incendie le 24 mars 1954 ce camp de concentration comme pour exorciser le mal, le film s'interroge sur la mémoire vive et la mémoire morte, l'oubli et la commémoration. Ce documentaire relate ainsi l'enquête autour de cet événement tout en confrontant les notions de culpabilité, de responsabilité, de faute, de honte, et de maîtrise du passé.
Pays
 France
Langues
français
Producteur
Directeur photographie
Compositeur
Jean-Philippe Chalte
Site officiel
Production
AMIP, France 3 Alsace

Le camp de Natzwiller-Struthof est implanté en Alsace par le pouvoir nazi en 1941. Ce camp est conçu pour recevoir 1500 détenus et contient une chambre à gaz.

Plus de 45 000 personnes y sont « immatriculées » entre 1941 et 1944. 25 000 sont mortes. Le Struthof, seul camp de concentration en France, est un lieu trauma, un lieu de mort, un lieu où « ça » est arrivé.

À partir de la découverte d’une série de photos où le Préfet du Bas-Rhin incendie le 24 mars 1954 ce camp de concentration comme pour exorciser le mal, le film s’interroge sur la mémoire vive et la mémoire morte, l’oubli et la commémoration.

Ce documentaire relate ainsi l’enquête autour de cet événement tout en confrontant les notions de culpabilité, de responsabilité, de faute, de honte, et de maîtrise du passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *